François Derivery

 

 


Notice biographique

1937 : Naissance à Calais (62) dans une famille d’enseignants.
1949-55 : Etudes au lycée d’Amiens. Fréquente parallèlement l’Ecole des Beaux-Arts, et étudie la peinture dans l'atelier d'un peintre académique local. Baccalauréat en 1955.
1955 : Académie Julian. Rencontre avec Raymond Perrot puis Michel Dupré. Participe avec eux au mouvement Informel-lyrique regroupé autour du critique Julien Alvard.
1960-62 : Service militaire en Algérie. Création d’une revue, L’Amachine à coudre (4 numéros) au cours d’un séjour forcé dans un hôpital militaire.
1962 : Chargé d’enseignement puis certifié d’arts plastiques. Enseigne dans le 93 et à Paris.
1962-68 : Au retour d’Algérie, pratique une figuration précise centrée sur l’objet. Peintures à l'encre sérigraphique et à la gouache fluorescente, papiers collés.
1968-71 : Recherches sur l’image et la presse. Premiers textes théoriques et premiers travaux plastiques autour de la dualité image-texte, à partir du journal et des médias.
1970-71 : Premiers travaux collectifs avec Michel Dupré et Raymond Perrot. Réalisation d’une brochure, Van Gogh, Paris 1971, et d’un film tourné en super 8, Limace.
1973 : Constitution du groupe DDP, déclaré en Association Loi 1901 à la Préfecture du 93.
1975 : Salon de la Jeune Peinture. Première participation au salon. Associé au Comité jusqu’en 1983.
1975-76 : membre avec DDP du Collectif des Plasticiens antifascistes au sein du salon de la Jeune Peinture avec M. Matieu, J. Le Parc, Cl. Lazar, G. Netto, G. Fromanger... Création du SNAP-CGT, membre de la commission exécutive.
1976 : Adhésion au PCF.
1977 : Co-secrétaire avec Maurice Rapin du premier Salon Figuration Critique.
1978 : participation au groupe PALPE (Pratiques artistiques et littéraires et phénomènes esthétiques) au sein du CERM puis de l'IRM (Institut de recherches marxistes).

1983 : Organise avec Concha Benedito un "Hommage au travail collectif", rétrospective dans le cadre du 34e salon de la Jeune Peinture au Grand Palais.
1988 : Membre du Collectif des plasticiens de la Fédération de Paris du PCF.
1994 : Nommé en 1994 au Lycée du Livre et des arts graphiques, Paris.
Articles dans différentes revues.
1994 : Quitte le PCF, après le désaveu du travail du Collectif des Plasticiens de la Fédération de Paris, qui critique les orientations culturelles du parti.
1996 : Exposition personnelle "Paysages politiques", à galerie des Cahiers de la Peinture, Paris.
1996-97 : Lance avec Michel Parré une mobilisation contre l'exposition "L’Artiste face à l'histoire" du Centre Pompidou.
1998 : Rédacteur en chef adjoint de la revue Intervention créée par Francis Parent.
1998 : Retraite de l’enseignement.
2001 : Membre du Conseil de rédaction de la revue Artension, dirigée par Pierre Souchaud.

2005 : Fondation (DDP) et secrétariat de la revue Ecritique.